Skip to content

Femmes du Futur – Yaoundé / Cameroun

juillet 13, 2011

Jetzt spenden mit betterplace.org!

FEVRIER / FEBRUAR 2013

Le voyage de Nguinda  –  le 10fevrier 2013 / Reise nach Nguinda – 10.02.2013

jj

Après un mois de préparation nous avons pu réaliser notre première descente dans le petit village nommé Nguinda sur la route d’Akonolinga.

Afin de pouvoir tenir des causeries éducatives  avec les femmes de ce village nous avons eu des vives discussions sur les cadeaux que nous allons emporter. Nous avons décidé d’apporter le savon de ménage, car il est un peu rare au village.

Notre thème était basé sur la phrase :

Jeune fille d’aujourd’hui, épouse et mère de demain, femmes rurales, mobilisons-nous pour produire d’avantage et réduire la famine et la pauvreté au village.

À Nguinda nous avons d’abord assisté à la messe de dimanche pour rencontrer des nombreuses femmes du village après. Avec eux nous nous sommes assis pour parler de la situation au village, de leurs vies et leurs problèmes. Là-dessus nous avons commencé notre causerie éducative.

Avec les jeunes femmes, l’objectif recherché était d’attirer leur attention sur les responsabilités et les rôles qu’elles auront à jouer pour l’épanouissement de leur foyer et le développement social de leur pays. L’occasion était donné à la présidente Madame ATANGANA Marie-Noëlle de rappeler les jeunes filles et femmes sur les valeurs de l’éducation, clés qui ouvriront les portes de leur épanouissement conjugal et de leur succès social, assiduité à l’école, respect des enseignants, des camarades, respect de l’hygiène corporelle, etc. Parler des IST(infections sexuellement transmissibles)  n’a pas été du reste. Elles ont été sensibilisées sur la question, plus : Un esprit saint dans un corps saint, tel est le message.

Avec les femmes  les plus âgées, la recherche de l’autosuffisance alimentaire au village sur les produits  vivriers (manioc, macabo, plantain, banane…). Nous avons apprécié leur expérience et nous avons été émues, mais leurs efforts  sont limités par l’état des routes qui ne facilite pas l’écoulement des produits. Avec elles nous avons décidé de créer un des champs communautaires, d’engager avec ces femmes une réflexion sur la réduction des pertes après récolte. Des solutions sont à explorer qui vont de la transformation à la conservation des produits par des méthodes traditionnelles.

Et enfin nous nous sommes donné rendez vous pour la suite des événements. Pour un premier pas nous nous sommes arrêtées ici pour pouvoir continuer plus tard. Nous avons dansé et chanté et, les femmes du village étaient très satisfaites de leurs cadeaux.

Et enfin nous ne cessons de remercier ceux qui de près ou de loin nous soutiennent et qui continus de nous soutenir dans notre combat!

no88

Deutsche Übersetzung des Berichts:

Nach einem Monat Vorbereitungszeit konnten wir nun unsere erste Exkursion in ein kleines Dorf namens Nguinda (an der Straße Richtung Akonilinga) realisieren.

Um pädagogische Gespräche mit den Frauen dieses Dorfes abzuhalten, hatten wir lebhafte Diskussionen, welche Geschenke wir ihnen mitbringen könnten. Wir entschieden uns für Haushaltsseife, weil diese in den Dörfern schwer zu bekommen ist.

Unser Thema hatte folgenden Grundsatz:

Junge Frau von heute, Ehefrau und Mutter von morgen, Landfrauen, mobilisieren wir uns, um Wachstum zu generieren und den Hunger und die Armut auf dem Dorf zu reduzieren!

Nach unserer Ankunft wohnten wir zunächst der Sonntagsmesse bei und trafen danach eine ganze Menge an jungen und auch älteren Frauen. Wir setzten uns zusammen und sie sprachen von der Situation im Dorf, von ihren Lebensumständen und Problemen. Auf diese Informationen eingehend begannen wir unsere pädagogischen Gespräche.

Ein herausgearbeitetes Ziel war es , die jungen Frauen auf ihre Eigenverantwortung hinzuweisen und welche Aufgaben ihnen in Bezug auf die Verwirklichung eines eigenen Haushalts und zur sozialen Weiterentwicklung ihres Landes zufallen können. Die Vorsitzende Marie-Noelle Atangana ergriff das Wort und erinnerte die Frauen und Mädchen an den Wert von Bildung als Schlüssel zur ehelichen Erfüllung und sozialem Erfolg, Strebsamkeit in der Schule, Respekt den Lehrern gegenüber, den Kameraden gegenüber, Körperhygiene, etc. Zudem wurde das Thema sexuell übertragbarer Krankheiten ausgiebig besprochen. Der Tragweite des  Grundsatzes „in einem gesunden Körper wohnt ein gesunder Geist“ (mens sana in corpore sano) wurde den Frauen vor Augen geführt.

Mit den älteren Frauen wurde über Selbstversorgung mit selbst angebauten Lebensmitteln gesprochen (Manioc, Macabo, Kochbananen, Bananen).  Wir staunten über ihren  reichen Erfahrungsschatz,  ihren Anstrengungen und ihrem Erfolg sind leider durch schlechte Infrastruktur Grenzen gesetzt. Wir haben beschlossen ein Gemeinschaftsfeld mit ihnen zusammen zu bewirtschaften und überlegt, wie man größere Verluste nach der Ernte vermeiden könne. Wir hoffen eine Lösung in traditionellen Konservierungsmethoden finden zu können.

Soweit sind wir an unserem ersten Aktionstag im Dorf gekommen. Am Schluss der Gespräche wurde ein mögliches nächstes Treffen vereinbart.  Wir haben getanzt und gesungen, die Frauen haben sich riesig über ihre Geschenke gefreut.

Wir möchten uns wieder bei allen herzlich bedanken, die uns unterstützt haben und uns weiter unterstützen!

nn44

nou27

nou33 nou20

nouv16

nouv14

nouv8

nouv7

nouv6 nou18   nouv17   nouv9nou29

JANVIER / JANUAR 2013

Bericht über unseren Kurs beim Croix Rouge Cameroun (deutsch)

Unser Kurs begann am 19. November 2012, wir waren sehr neugierig was uns dort erwarten würde. Ein Monat voller neuer Erfahrungen, Entdeckungen und Weiterbildung, ein Monat des Austausches, der Freundschaft und gegenseitigen Unterstützung. Natürlich gab es auch Probleme:  der Kurs war sehr lernintensiv, ein dickes Paket von Theorie und Praxis galt es zu meistern. Es war nicht einfach, täglich die nötige Zeit und Konzentration aufzubringen, aber wir wissen, wir haben unser Bestes gegeben. Diejenigen, die einen festen Arbeitsplatz haben, unternahmen alles, um dem Kurs regelmäßig beizuwohnen.

Während des Kurses schätzten wir vor allem die Verfügbarkeit der Lehrer. Sie waren immer für unsere Bedürfnisse und Fragen zur Stelle und haben uns mental unterstützt wo es nur ging. Die Qualität der Ausbildung war ausgezeichnet. Eine Woche vor der Prüfung begannen wir mit regelmäßigen Wiederholungen der Praxis. Zudem hatten wir die Ehre, einen der Ausbilder für eine gesonderte Wiederholungssitzung in unserem Versammlungsraum begrüßen zu dürfen. Trotz der schwierigen Themen und der Masse der Informationen, die wir zu lernen hatten, war die Stimmung der Frauen stets positiv. Beispielsweise hielten wir es für ein wenig übertrieben und für unsere Zwecke unnötig, die ganzen historischen Daten des Croix Rouges Cameroun auswendig zu lernen.

15 Frauen konnten sich einschreiben. 60 % haben bestanden. Wir betrachten dies als ein gutes Ergebnis, da die Mehrheit der Teilnehmerinnen nebenbei ihr täglich Brot zu verdienen hat und ein Großteil seit ihrer Schulzeit nicht mehr (bzw. noch nie) mit dieser Intensität eines Lernaufwandes konfrontiert wurde. Ohne Zweifel aber  haben alle Frauen während der vier Wochen äußerst wertvolle und für den Alltag nützliche Kompetenzen mit nach Hause nehmen können.

Für Frauen, die nicht im November am Kurs  teilnehmen konnten, besteht die Möglichkeit, dies im Februar 2013 nachzuholen.

Nach dem Kurs konnten wir zwei neue Mitgliederinnen für unseren Verein verbuchen.

Wir möchten uns bei allen bedanken, die uns bei dieser Sache unterstützt haben.

Die Teilnahme an diesem Kurs bildet einen Baustein unserer nächsten Aktion im Jahre 2013.

RAPPORT DE LA FORMATION au CROIX ROUGES (francais)

Nous avons commencé la formation le 19 novembre 2012 et nous étions tellement curieuses de savoir ce qui nous attendait.

Nous avons fait un mois d’expérience, de découvertes et d’apprentissages, un mois d’échange, d’amitié et d’entraide et aussi nous avons eu des difficultés comme: Les cours étaient très intenses, en un mois nous devions maitriser toute la théorie et toutes les pratiques. Nous nous sommes battues pour être au top. Celles qui travaillent, se sont battu de suspendre leurs activités pour assister à la formation.

Pendant les cours, nous avons apprécié la disponibilité des enseignants. Ils étaient toujours présents à nos besoins et nos questions. La qualité de la formation était excellente. Et aussi le soutien psychologique des enseignants nous a beaucoup aidé. Nous avons fait les révisions des pratiques toute une semaine avant l’examen. Même nous avons eu l’honneur d’accueillir un de nos enseignants à notre enceinte. Malgré les difficultés des sujets et la masse des informations, les femmes ont gardé le moral. Par exemple, a notre avis, d’apprendre toutes les dates de l’historique de la Croix Rouge étaient trop et pas vraiment important pour notre but.

Nous nous sommes inscrites 15  personnes. 60% des femmes ont réussi. Nous considérons ceci comme un bon résultat, car en même temps la majorité de nos membres se battent pour la vie quotidienne et ne sont plus habituées à affronter une concentration des cours comme ceci. Malgré tout, nous sommes sûr que toutes les femmes ont apprises beaucoup des choses utiles pour leur vie.

Celles qui n’ont pas pu commencer la formation en Novembre seront probablement à la prochaine session pour le mois de février 2013.

Apres la formation nous avons eu deux nouvelles adhérentes qui nous ont appréciés pendant la formation.

Nous remercions donc tous ceux qui croix en nous et qui nous soutiennent dans nos activités.

Cette formation est le point de départ de nos activités pour l’année 2013.

Citation du professeur: « Tout ce passe dans le tibia »    😉

DECEMBRE 2012 / DEZEMBER 2012

FdF_Merci

DSCI0002 DSCI0006 DSCI0013 DSCI0034 DSCI0035 DSCI0046 DSCI0049 DSCI0056 DSCI0086 DSCI0088 DSCI0104 DSCI0105 DSCI0110

NOVEMBRE 2012

La première semaine est déjà passe. Voyez quelques impressions de notre formation à la Croix Rouge Camerounaise. Le travail est dur néanmoins nous sommes déterminés à atteindre notre but. Nous disons donc merci à tout ce qui nous soutiennent et continuent de nous soutenir et nous promettons de faire mieux afin de pouvoir aider la communauté ici sur place et partout dans le monde.

AOUT 2012 – FORMATION DE PREMIERS SECOURS – La Croix Rouge

Nous sommes fières d’annoncer que nous allons commencer une formation de premiers secours à la Croix Rouge Cameroun à Yaoundé. La formation va durer deux semaines et 15 femmes vont participer. Ca va nous permettre de lancer nos propres projets, des enseignements,  des conversations educatives pour diseminer des infos sanitaire aux femmes qui n’ont pas l’accès.

RAPPORT D’ACTIVITÉ DE L ASSOCIATION FEMME DU FUTUR – JUIN  2012

Notre association a vécu une année pleine d’actions et a pu réaliser certains des projets envisagés au cours de la dernière Assemblée Générale.  Notre association a pu mener à bien de nouvelles actions telles que :  NOTRE SOIREE DE LANCEMENT DE NOS ACTIVITES – la journée des causeries éducatives qui as permis à chaque fille de comprendre l’importance d’être plus autonome et de prendre sa vie en main et plus d’éveil.

Nous voulons remercier de près ou de loin tous ceux qui ont participé pour la réussite de ces projets.

Nous avons  pu passer dans le médias pour parler de note association enfin d’interpeller tout  le monde à plus de conscience.

Un grand merci à tous les Allemands qui nous ont soutenus financièrement et qui continu de nous soutenir . Nous remercions à cet effet  la Croix Rouge Camerounaise qui s’engage de nous former et de faire route avec nous pour mener à bien notre combat . Nous avions prévu d’organiser des descentes sur le terrain pour interpeller tout l’agent féminine , dans des petits villages, des quartiers , des lycées et collèges  pour pouvoir éduquer les femmes dans plusieurs domaines.

Nous aimerions organiser une soirée au moins chaque fin d’année pour regrouper toutes celles qui ont fait route avec nous au cour de l’année et faire un bilan – Comme énoncé ci-dessus, nous souhaitons vivement créer un centre d’écoute pour celle qui de près ou de loin veulent parler et être écouté. Nous serons à votre disposition, si vous avez des idées ou des suggestions sur les actions à mener et les projets futurs que nous pourrions envisager au sein de notre association, nous sommes à votre disposition pour en discuter.
Fait à Yaoundé le 30 mai 2012

Après quelques difficultés graves techniques (ou disons numériques) nous avons finalement réussis de présenter quelques impressions de la soirée du 17 mars. Il y a le montage court du film de la soirée (qui passait déjà à la Télévision Camerounaise). Malheureusement la résolution n’est pas de bonne qualité. Plusieurs photos vont suivre bientôt… Merci encore pour tous qui nous soutiennent!

LA SOIRÉE D’OUVERTURE  – AU CENTRE HELL À ESSOS – 17.03.2012 – 19.00 h

Partir de rien pour devenir quelqu’un. C’est cette phrase qui est à l’origine de la création de l’association dénommée  femmes du futur dont la devise est fraternité,  développement, progrès.
Le dimanche 17 avril 2010 sous l’initiative de trois jeunes  femmes, l’association siège pour la première fois à Mvan (Yaoundé). Sortir la femme,  la jeune femme  de sa dépendance, tel est l’objectif premier de l’association. Qu’elle soit consciente de la situation qui prévaut dans notre environnement social où la plus part des jeunes femmes mère ou non scolarisées sont abandonnées à leur propre sort.
Elles deviennent donc la main  d’œuvre corvéable des hommes qui feront d’elles des concubines sans statut matrimoniale, soit des commerçantes de sexe bon marché dans les rues sombres des quartiers ou la grande joie des rabatteurs et des Monsieurs de toutes catégories qui en profitent . Très  peu échappe en réalité à  ce sort qui semble en définitive une vaste conspiration de la société.
Femme du futur s ’inscrit en faux contre cette façon de faire les choses et dit à la jeune femme – « lèves toi pour ton devenir parce que ton futur c’est toi. »
Pour ce faire notre association qui est but non lucratif procède par la conscientisation, les cotisations l’entre-aide les dons et lègues.
La femme a besoin de s’épanouir dans son environnement. L’association a pour cible  secondaire l’enfant qui es indispensable puis l’homme qui est le compagnon de la femme.
Femme du futur veut emmener la  femme à forger son propre destin.
Pour cela nous organisons une soirée de lancement de nos activités . Ce sera une occasion de s’exprimer chacune dans son activité  principal à travers des pièces de théâtres, la danse, la musique, la mode etc.……….. le 17 mars 2012 à Yaoundé.

Jetzt spenden mit betterplace.org!

*

« Partir de rien pour devenir quelqu’un »

L’association « Femmes du futur » a pour objectif principal de redonner espoir à toutes les femmes en leur faisant prendre conscience du fait qu’elles peuvent se battre surtout ne pas avoir honte de réfléchir avec la tête pour s’en sortir dans la vie et surtout apprendre

Pour ce faire nous allons procéder par :

1) L’organisation des discussions éducatives pour réveiller et éveiller les consciences.
2) La consolidation au sein de l’association, des liens de fraternité entre membres, d’entre-aide multidimensionnelle, de progrès et de développement afin qu’au bout de (03) trois ans, toute femme active de notre association puisse acquérir son autonomie financière.
3) Se poser des questions par rapport aux situations vécues
a) Pourquoi la femme est maltraitée ?
b) Qu’est-ce qui est à l’origine de cette maltraitance ?
c) Comment remédier à cela ?

Préparation d’une soirée d’ouverture

juillet 13, 2011

Yaoundé 14 février 2012

Bonjour Matthias ! Bonjour tous nos amis !

Ici, les entrainements vont bon train. Les filles commencent  à mettre du sérieux. Hier par exemple, nous avons répété la danse, le théâtre et le défilé. Les choses commencent à prendre des formes. La télévision était là aussi et a filmé pour les spots. Il reste quelques petits réglages au niveau de la danse et tout sera prêt. La couturière a aussi pris les mesures des retardataires.

En plus des entrainements, nous avons reçu hier également, un partenaire qui prose de nous aider en deux points. D’abord, il veut que chaque femme du futur soit capable lors de la soirée, de pouvoir vendre son savoir et avec tact. Pour ce faire, il nous propose un séminaire à trois séance d’apprentissage avant la soirée. Ensuite, il voudrait que chacune de nous soit capable de monter son propre projet avec son appui bien évidemment. Et comme défit il voudrait qu’avec son aide et le soutien de ses relations, chaque femme du futur du moins le nombre que nous sommes pour l’heure, ait sa petite entreprise. En retour, ce partenaire attend de notre Association que nous puissions faire des témoignages en sa faveur le moment venu, car il veut ouvrir un cabinet où il prend en charge les associations.

Ce matin, parce que le temps approche, nous sommes allées voir une salle pour la soirée, question de faire une réservation ; car l’autre salle est trop petite. La salle que nous sommes allées voir aujourd’hui a un beau standing, elle est grande, propre, en bordure de la route et munie d’un parking.

Marie-Noëlle, Présidente

SOIREE  DE  LANCEMENT DES ACTIVITES DE  L’ASSOCIATION  FEMMES DU FUTUR

DOCUMENT  DE  SYNTHESE

DATE  et HEURE: 17 Mars 2012 à partir de 18h30 minutes

LIEU : Centre culturel HELL à Essos, au lieu dit <<Immeuble Ben le boucher>>

OBJECTIFS

OBJECTIF 1- Présenter le slogan de l’association : LE  FUTUR  C’EST  L’ACTION, ET  L’ACTION  C’EST  MAINTENANT

OBJECTIF 2- Rendre l’association :

  • Plus lisible au niveau de la manière dont les gens la perçoivent et la comprennent  d’une part ;
  • Et d’autre part la rendre plus visible par des actions concrètes

OBJECTIF 3- Montrer au grand public  que l’association est active, en donnant au cours  de la soirée un aperçu :

  • De ce que ses membres ambitionnent de faire à long terme (horizon 5-10 ans)
  • De ce qu’elles savent faire
  • Des actions qu’elles ont commencé à mener
  • De ce qu’elles ont prévu de réaliser en 2012 et 2013

OBJECTIF 4- Etablir le contact avec les professionnels et acteurs des divers domaines d’activités de la

Société  en prévision des actions futures

OBJECTIF 5- Enclencher un processus de rentrées financières ou tout au moins des commandes pour

Les produits présentés au cours de la soirée

OBJECTIF 6- S’offrir un temps de divertissement, détente et plaisir

CIBLES

CIBLE  1- Toute personne  ayant adopté résolument la disruption  comme  méthode de projection

CIBLE  2- Jeunes femmes dynamiques/ambitieuses

CIBLE  3- Femmes initiatrices ou porteuses de projets

CIBLE  4- Hommes intéressés par les projets porteurs et voulant s’y investir

CIBLE  5- Membres des autres associations de femmes Yaoundé

CIBLE  6- Acteurs politiques et socio-économiques en vue / Citoyen(nes) issu(es) du grand public et

Soucieux d’un meilleur positionnement des femmes

PLAN  OPERATIONNEL

ACTIONS

OBJECTIFS SPECIFIQUES

DEADLINE

RESPONSABLES

COUTS

ATTENDUS

AVANT  LA  SOIREE : PHASE  DE  PREPARATION

Rédiger scénario Cohérence 10  Fev. 2012    

Disponibles à date

Organiser répétitions   11  Fev. 2012    

Que chacun maitrise son role

Adopt.budget définitif Tenir des comptes 20  Fev. 2012    

Maitrise des dépenses

Contributions Mbres   28  Fev. 2012    

Préparatifs linéaires

Recueillir aides   15  Mars 2012    

Idem

Adoption Prog. soirée   20  Fev. 2012    

Maitrise du déroulé par tous

Adoption déco. salle   28  Fev. 2012    

 

Tous les acteurs offrent une prestation parfaite

Mise en place membres +disposition assises   28  Fev. 2012    
Accord intervenants   28  Fev. 2012    
Volet technique soirée   20 Fev. 2012    
Réservation salle   17 Fev. 2012    

 

 

Organisation bouclée à date

Adoption E. mailing   10  Mars 2012    
Edition Billets d’invitat°   25  Fev. 2012    
Adoption liste des invités+dispatching   04  Mars 2012    
Adopt.des menus+Qtés   05  Mars 2012    

Organisation rendue lisible

Mise à disposition  

D – Day

   
Contact prestataires   05  Mars 2012    

Boucler le plan Mkt

Shootings association   15  Mars 2012    

Disposer de supports pub +appoints RP

Shootings prestataires   15  Mars 2012    
Evaluations préparatifs  

Weekly  meeting

   

Anticiper les imprévus

Evaluation générale  

15  Mars 2012

BIG  MEETING sur le site

   

Etre prêt au moins 24h avant la soirée

PENDANT  LA  SOIREE : PHASE  DE REALISATION

Positionnement acteurs + respect plan          
Annonces          
Recueil des engagements          
Aspects Mkt et RP          
           
           
           
           

APRES  LA  SOIREE : PHASE  DE  CAPITALISATION

E. mailing          
Finaliser les projets          
Contact CERAC